Skip navigation

Suggestions

  • No Suggestions

Allergies automnales? L’herbe à poux et les moisissures sont peut-être responsables.

  • février 21, 2019
  • Écrit par: TruSens

Quand l’été prend fin et que les feuilles d’automne commencent à changer de couleur, on observe une recrudescence des symptômes d’allergie : éternuements, respiration sifflante et irritation de la gorge. Pire encore, il semble que le changement climatique soit responsable d’un début plus précoce et de l’allongement de la saison des allergies. L’herbe à poux et les moisissures sont parmi les premiers responsables, surtout lorsque le temps est sec. Le vent peut transporter le pollen de l’herbe à poux, des graminées et des arbres jusqu’à 160 km de sa source, et les moisissures trouvent refuge dans les feuilles sèches et l’herbe.  

Lire la suite  

Ragweed plants L’herbe à poux, qui comprend environ 40 espèces de mauvaises herbes de la famille des Astéracées, est un allergène courant. L’herbe à poux libère généralement du pollen à la fin de l’été et au début de l’automne, avec un pic en septembre. Le pollen d’herbe à poux peut entraîner la rhinite allergique (comme le rhume des foins), qui touche plus de 23 millions d’Américains, et peut également déclencher le syndrome d’allergie orale (SAO). La SAO se manifeste par une irritation de la bouche et de la gorge, ou un œdème des lèvres, de la bouche, de la langue ou de la gorge.  

Les moisissures sont présentes à l’intérieur et à l’extérieur. Elles poussent partout où il y a de l’eau, surtout dans les salles de bain et les sous-sols humides de votre maison. À l’extérieur, les moisissures prolifèrent dans les amas de feuilles mortes et de matières végétales en décomposition qui libèrent des spores dans l’atmosphère. Tous ces facteurs font de l’automne une période particulièrement difficile pour les personnes sensibles aux moisissures. 

Combattre les allergènes d’automne 

Les allergènes d’automne sont difficiles à éviter parce qu’ils sont présents partout, dans l’air intérieur comme dans l’air extérieur. Essayez de réduire votre exposition aux allergènes extérieurs en fermant portes et fenêtres autant que possible. Consultez aussi des applis météo pour garder un œil sur les concentrations atmosphériques de moisissures et de pollens dans votre région. Cela vous évitera de sortir quand les concentrations sont élevées. Pensez également à prendre des mesures supplémentaires pour améliorer la qualité de l’air intérieur de votre logement. L’utilisation d’un purificateur d’air et d’un module de surveillance de la qualité de l’air indépendant de TRUSENS sera très utile pour maintenir la qualité de l’air intérieur à des niveaux acceptables. Munis de filtres à 360 degrés de marque DuPontMC et de la stérilisation par rayons UV, ces purificateurs sont conçus pour capter et détruire la majorité des polluants dans votre intérieur.